Voilà déjà quelques clichés des ateliers.

Valérie, en plein travail, colle du Papier Patch aux motifs africains, après avoir réalisé un fond en dégradé.

Martine travaille sur une toile hexagonale, dans des tons provençaux (vert olive, violet).

Isabelle a réalisé un fond chocolat texturé (en mélangeant peinture et gel de structure), avant d'y coller un papier décoré d'arabesques.

Et voilà quelques photos des toiles réalisées  :

L'Afrique, avec Valérie - fond dégradé à l'acrylique, bordure en Déco-Patch, la girafe est une forme en bois peinte ; l'arbre est dessiné au pinceau directement sur le fond.

Pour sa deuxième séance, elle a réalisé ce triptyque avec des serviettes en papier collées, rehaussées de peinture acrylique.

Pour sa troisième œuvre, elle s'est inspirée de la toile de Ghislaine (voir plus bas).  Le fond est peint ; une carte postale et un papier déchiré y sont collés, ainsi que quelques éléments décoratifs.

Géométrie dorée, de Laurence-Anne - le fond est peint à l'acrylique et il est décoré à la feuille dorée traditionnelle.

Ghyslaine nous a encore une fois épatée avec son sens de la composition. Le fond est peint et décoré de feuilles collées (Déco-Patch pour la décoration centrale, papiers fantaisie pour les bordures). Du raphia, quelques paillettes et des petits strass complètent le tout.

Pour ce tableau, Ghislaine a utilisé une feuille (provenant d'une boîte de chocolats si j'ai compris !) comme fond. Puis, elle a ajouté une bande de papier DécoPatch, une magnifique carte postale, des fleurs en papier, une bande de toile de jute et quelques petits strass pour décorer.

Voilà le tableau d'Isabelle. La photo n'est pas de bonne qualité, je suis désolée. Le fond a été obtenu avec de la peinture et du gel de texture. Des feuilles de papier et des strass le complètent. Isabelle devait encore ajouter de l'argent en feuille sur les arabesques que l'on dsitingue sur la feuille marron (colle à dorure en train de sécher lorsque la photo a été prise)

Nadège quant à elle, a travaillé sur un format allongé. Le fond est peint avec diverses teintes chocolat. Les ronds sont découpés dans un papier translucide. Quelques éléments décoratifs - ficelle, rubans, petits miroirs - complètent le tout.

Martine a réalisé une nature morte. Le fond et le vase sont peints, les fleurs sont découpées dans des serviettes et l'élément décoratif vient d'une feuille de Déco Patch

Muriel a réalisé ce tableau dans des tons gris - sur la photo il n'est pas terminé - pour y coller une photo ancienne de famille.

Lors de la seconde séance, elle a réalisé cette toile, qui mélange du papier à musique et des lavis colorés. Elle a ensuite ajouté le mot 'musique' écrit avec des foams stamps (tampons en mousse). Elle a aussi du ajouter (chez elle) un décor évoquant la musique, en bas à gauche du tableau.

Et voilà pour terminer les toiles que j'avais préparées pour illustrer ces ateliers - qui ne sont pas tout à fait terminées d'ailleurs !

Pour cette composition "nine patch" assez classique, je me suis amusée à tester différents effets de texture. Gel de structure, médium acrylique contenant des fibres et des particules de pierre ponce, peinture relief, etc. J'ai ensuite ajouté de la cire à dorer et collé des feuilles métalisées. Je suis en train de faire des petits décors en métal à repousser que je collerai sur le carré central.

Cette toile est largement inspirée d'une carte postale. Le fond est peint dans différents tons de rouge ; le haut du personnage est peint également (je galère un peu pour le visage...) ; la robe est réalisée par collage. Les "ramures" sont faites à partir des feuilles dorées Rico Design, que j'ai découvert à cette occasion et que je trouve absolument géniales.

Pour ce dernier exemple, j'ai commencé par coller des morceaux de papier journal et du papier de soie froissé sur la toile. J'ai peint le tout avec de la peinture acrylique assez diluée pour qu'elle reste transparente. J'ai utilisé des foam stamps pour les grosses lettres, et de la poudre à embosser pour les petites lettres. Quelques motifs circulaires tamponnés, et le tour était joué.