Me voilà toujours dans ma série Fimo à la manière de Christi Friesen. Cette fois j'ai fait un oiseau et même si je n'ai pas pris de photos pour illustrer un tutorial je vais essayer d'expliquer comment on fait.

Matériel :

- Fimo blanche, nacrée, sahara, dorée, cuivrée, bleu pacifique
- mirette fine (outil à bout rond)
- un outil pointu (perce papier, aiguille, ...)
- peinture à l'huile sienne brûlée et éponge, pour la patine
- facultatif : un morceau de fil métallique (~ 1 mm diamètre, ~ 2 cm longueur), pinceau gomme, petite perle en verre foncée, poudre mica cuivrée et pinceau.

On commence par préparer les mélanges suivants :

- 2 barres de blanc, 2 barres de nacré, 1 barre de sahara
- 1/4 barre bleu, 1/4 barre blanc
- 1 noisette du mélange précédent avec la même quantité du mélange écru
- vous pouvez encore préparer une troisième nuance de bleu plus claire si vous voulez.
- une noisette de doré
- une noisette de cuivré.

Commencez par faire une boule avec le premier mélange, puis formez un boudin de la taille de votre pouce. Réservez l'excédent.

Modelez forme la tête - en amincissant ce qui correspond au cou et en pinçant le bec. Modelez le support de la queue, en aplatissant l'autre moitié de votre boudin. Avec un outil à bout rond, marquez l'emplacement de l'oeil. Vous pouvez utiliser une perle - en verre car elle cuira à 110°C et ne doit pas fondre - ou une chute de Fimo foncée.

Avec le reste de pâte claire, formez deux boules de la taille d'une noix. Applatissez les en disque et donnez leur la forme d'une aile - sans les décorations. Collez les ailes de part et d'autre du corps. Si l'oiseau doit être suspendu, vous pouvez ajouter un morceau de fil métallique entre les ailes pour éviter qu'elles ne se collent définitivement.

Avec les mélanges de couleur, formez des petits boudins et donnez leur la forme de plumes. Utilisez-les pour décorer la queue, les ailes, le thorax puis la tête de l'oiseau. Vous pouvez utiliser un pinceau-gomme pour bien lisser tous les raccords.

Si vous le souhaitez, vous pouvez texturer avec l'outil pointu le corps et les ailes. Vous pouvez aussi colorer le bec avec la poudre cuivrée.

Une fois que l'ensemble vous satisfait, faites cuire 30 minutes à 110°C. Je fais cuire mes objets Fimo dans une boite métallique exclusivement réservée à cet usage, de manière à limiter les éventuels dépôts sur les parois du four. Il paraît que des matières plastiques gazeuses peuvent se dégager pendant la cuisson, et elles se déposeraient sur les parois du four si l'objet n'était pas confiné. 

Lorsque l'oiseau est cuit et a refroidi, vous pouvez le patiner avec la peinture à l'huile. Pour cela, on applique la peinture avec un morceau de chiffon et on essuie rapidement l'excédent avec une éponge. Si vous n'avez pas d'huile, on peut le faire avec de l'acrylique mais c'est moins facile (l'acrylique sèche vite, très vite !)

L'huile met plusieurs jours à sécher, ne soyez pas pressé !

Ah oui, et si vous aviez mis un fil de fer pour maintenir une ouverture entre les ailes et bien c'est le moment de l'enlever.

Chouette, non ?